Notre président, Léo Bureau-Blouin, se prononce pour une rémunération «juste et…

Notre président, Léo Bureau-Blouin, se prononce pour une rémunération «juste et compréhensible» de nos élus.

Qu'en pensez-vous?


Pour une rémunération juste et compréhensible de nos élus
quebec.huffingtonpost.ca
Toucher au salaire des élus n'est jamais très populaire. Une simplification de la rémunération permettrait toutefois d'accroitre le lien de confiance. L'augmentation salariale compensée par une diminution du régime de retraite permettrait aussi d'offrir un salaire compétitif à ceux qui se dévouent à…

Lire la suite

Québec met la hache dans les Forums jeunesse du Québec après avoir coupé les viv…

Québec met la hache dans les Forums jeunesse du Québec après avoir coupé les vivres des carrefours jeunesse emploi… Ces organismes visaient à stimuler la participation citoyenne des jeunes et leur intégration en emploi. Les libéraux équilibrent le budget sur le dos des générations futures.


Le gouvernement Couillard met la hache dans les Forums jeunesse | Élisabeth Fleury | Société
www.lapresse.ca
Les Forums jeunesse seront finalement abolis, a appris Le Soleil . Leurs activités prendront fin le 30 juin.

Lire la suite

La présidente régionale des jeunes péquistes de Montréal-Centre, Camille Goyette…

La présidente régionale des jeunes péquistes de Montréal-Centre, Camille Goyette-Gingras, a rencontré le consul des États-Unis au Consulat américain de Montréal en compagnie des représentants des autres ailes jeunesses québécoises.

Au nom de ses collègues du CNJPQ, Camille s'est fait un plaisir de notamment aborder la question de l'indépendance nationale.


Lire la suite

Le Réseau Québec-Monde organise un voyage à Barcelone, en catalogne, du 19 au 29…

Le Réseau Québec-Monde organise un voyage à Barcelone, en catalogne, du 19 au 29 septembre 2015.
L'objectif: assister à l'élection historique du 27 septembre 2015!
Tous les détails au lien ci-contre.


Visca Barcelona!
reseauquebecmonde.org
Du 19 au 29 septembre 2015 : 10 jours d’émotions fortes à Barcelone et ses environs lors du dernier droit de la campagne électorale référendaire sur l’avenir de la Catalogne.

Lire la suite

L'accès à l'avortement est-il menacé par le projet de loi 20? Le ministre Barret…

L'accès à l'avortement est-il menacé par le projet de loi 20? Le ministre Barrette nie, mais l'inquiétude persiste… Voilà une démonstration supplémentaire des conséquences des réformes entreprises par le gouvernement Couillard. Le gouvernement doit réaffirmer haut et fort le droit des femmes à décider dans les travaux parlementaires qui suivront.


L'accès à l'avortement menacé? Barrette le nie | ICI.Radio-Canada.ca
ici.radio-canada.ca
« Il n'y aura pas, ni maintenant, ni dans 5 ans, ni dans 10 ans, de limitation à l'accès à l'avortement », affirme le ministre de la Santé, Gaétan Barrette, alors qu'un collectif de médecins et de professionnels du domaine de l'avortement et de la planification de naissance dénonce mercred…

Lire la suite

Après Martine Ouellet, Bernard Drainville, Alexandre Cloutier et Pierre Céré, le…

Après Martine Ouellet, Bernard Drainville, Alexandre Cloutier et Pierre Céré, le candidat Pierre Karl Péladeau relève le #défiPQ! Merci et bravo!!

Vous pouvez consulter les positions qu'il s'engage à respecter au lien suivant: https://www.facebook.com/pierre.karl.peladeau.stjerome/posts/346745485520186

Nous sommes heureux de constater que l'ensemble des candidats à la direction du Parti Québécois prennent des engagements concrets pour les prochaines générations!

www.defipq.com

https://fbcdn-profile-a.akamaihd.net/hprofile-ak-xap1/v/t1.0-1/c0.8.100.100/p100x100/1779807_309237205937681_8496499702605375548_n.jpg?oh=10cb36719c3da62b92d7fcbafb236ac2&oe=55B993D9&__gda__=1438331546_5cce0255e4cc0a64305732eb8dd4f3a0

Pierre Karl Péladeau

Défi PQIl y a quelques semaines, j'ai pris l’engagement de relever le #DéfiPQ lancé par Léo Bureau-Blouin et les membres du Comité national des jeunes du Parti Québécois (CNJPQ). En ce jour de débat des candidats organisé par le CNJ, je tiens à vous faire part des premiers enjeux qui ont retenu mon attention dans la liste soulevée par les jeunes. D'autres engagements du #DéfiPQ seront annoncés plus tard dans la course.Engagement 1 : Article 1 du programme du Parti QuébécoisMon engagement en politique ne souffre d’aucune ambigüité : je veux faire du Québec un pays. Vous vous souviendrez que j’ai indiqué, lors d’une conférence prononcée le 11 février à l’Université Laval devant 450 étudiants, que je m’engageais à créer un Institut de Recherche appliquée sur l’indépendance du Québec qui, durant les prochains trois ans, sera appelé à produire des études sur les bénéfices économiques de l’indépendance ainsi que sur les questions relatives aux autres compétences actuellement détenues par le gouvernement fédéral (Relations internationales, défense, constitution, monnaie, etc …). L'Institut aura aussi le mandat de se pencher sur les modalités et l’échéancier d’accession au nouveau statut politique.Comme l’ont souligné les militants du parti lors du conseil national tenu récemment à Laval, et tel que je l’ai mentionné à plusieurs reprises : la souveraineté constitue le principal objectif, et le référendum en est l’accessoire.Ce n’est pas la date de la tenue d’un référendum qui nous fera réaliser notre indépendance, ni nous permettre de convaincre les citoyens du Québec. Par contre, sa définition et son projet y arriveront.Engagement 2 : Diminution des GES et de la consommation d’hydrocarburesPar le biais de l’effort de l’action gouvernementale, le Québec doit s’engager dans la voie de l’électrification des transports. Tout en constituant un nouveau vecteur d’exportation de notre savoir-faire et de nos richesses naturelles, ce que nous pouvons considérer dorénavant de chantier planétaire, l’effet d’un tel engagement aura comme conséquence de réduire notre empreinte GES puisqu’elle serait entreprise tout autant pour les véhicules de particuliers que dans une plus large stratégie de déploiement de réseaux robustes de transports collectifs. Le Québec a l’occasion de faire état d’un leadership qui le positionnera très favorablement dans l’arène internationale au sein du concert des nations.Engagement 3 : Souveraineté populaireLa souveraineté d’une nation se décline selon plusieurs modalités. L’une d’entre elle concerne sa loi fondamentale ainsi que les processus de représentation et de consultation des citoyens. Alors que nous sommes bien engagés dans le XXIe siècle, le Québec doit se soustraire des dispositions historiques issues de la Constitution de 1867 et moderniser sa capacité de représenter le plus adéquatement possible la volonté de ses citoyens. Une procédure d’élection aux 4 ans ne permet plus de gouverner en fonction de la volonté générale. La loi fondamentale du Québec lorsqu’il aura, par l’expression claire de la volonté des citoyens, choisi de devenir un État-nation, confierait à une assemblée constituante le mandat de définir les contours précis de l’exercice de la représentation populaire par l’intermédiaire de modalités de consultation sur des enjeux majeurs de société.Engagement 4 : Intégration des jeunes au sein des sociétés d'État.Les conseils d'administration des organismes publics bénéficieront du meilleur éclairage éventuel en reflétant le plus adéquatement possible les différents groupes au sein de la société. À cette fin, une représentation des jeunes pourra améliorer le processus décisionnel et ne pourra qu'avoir des effets positifs.Engagement 5: Cours d'histoire.Une société et ses participants bénéficient d'une meilleure appréciation sur l'avenir s'ils sont en mesure de mieux saisir le passé. Notre histoire est singulière comme celle de tous les peuples. Notre histoire est aussi ce qui nous rassemble parce qu'elle est commune à tous. Nul ne peut faire l'économie de la connaître et nous devons donc l'enseigner de façon obligatoire au collégial ainsi qu'au secondaire.Engagement 6: Culture et NumériqueLes développements technologiques ont permis une plus grande accessibilité à notre patrimoine culturel et sa richesse. Nous devons nous assurer que cette marque demeure indélébile pour que nous nous inscrivions pleinement comme peuple. La richesse d'une nation n'est pas qu'économique, elle est aussi culturelle. Nous devons donc accompagner ceux qui en sont les créateurs et s'assurer de la plus large diffusion que la technologie nous permet de la réaliser.

Lire la suite